Les Psaumes de la Pénitence

L'enfer est destiné à ceux qui ne se seront pas repentis de leurs péchés le jour du Jugement Dernier quand l’archange saint Michel pèsera les âmes.

Les âmes pures et légères iront au Paradis dans la contemplation éternelle de Dieu, les autres seront damnées pour l’éternité et condamnées aux pires sévices en Enfer où Satan ouvre sa gueule béante et hideuse pour les engloutir.

Plusieurs démons figurés dans la représentation de l’Enfer renvoient aux diables de l’Enfer du manuscrit des Très Riches Heures du duc de Berry enluminé par les frères de Limbourg. Les peintres ont décrit très tôt avec horreur ou complaisance les tortures les plus atroces. Les petites silhouettes vivement croquées donnent une dimension fantastique à cette page qui devait agir sur les fidèles comme un repoussoir.

Les Psaumes de la Pénitence

Bethsabée au bain

Cette enluminure, retrace l’histoire de Bethsabée, telle qu’elle est racontée dans l’Ancien Testament en relation avec le règne du roi David, ancêtre et précurseur du Christ.
C’est David que l’on aperçoit caché entre deux colonnes pour espionner la belle Bethsabée au bain. David convoitait la belle Bethsabée déjà mariée à Urie. Pour se débarrasser de ce mari gênant, David l’envoya au combat où il se fit tuer. Veuve, Bethsabée put épouser David. Leur fils Salomon hérita du trône d’Israël. Pour rendre ce thème moins immoral, les savants théologiens ont vu dans Bethsabée au bain une image de l’Église, purifiée par l’eau du baptême. Si cet épisode ouvre les psaumes de la pénitence, c’est aussi parce que David dut se repentir pour expier cette faute : il sert donc ici de modèle. Il semble que Colombe ait emprunté le modèle de Bethsabée se baignant nue debout dans l’eau d’une fontaine, à une œuvre perdue du peintre Jean Fouquet. Il l’a utilisé à plusieurs reprises dans des livres d’heures commandés par des parents de la famille Molé, les Le Peley. Dans un coloris d’un grand raffinement, Colombe nous offre un nu resplendissant d’une grâce exquise, caractéristique du Moyen Âge finissant.