Lieu de production et datation des Heures Molé

Les Heures de Jean Molé ont sans doute été rédigées et enluminées à Lyon, lors d’un voyage de Colombe qui se rendait de Bourges à la cour de Savoie vers 1485.

Un manuscrit exécuté à Lyon…

Un autre manuscrit conservé à la bibliothèque municipale de Besançon (ms. 148), montre que la collaboration entre Colombe et l’atelier de Guillaume Lambert ne s’est pas limitée à un seul ouvrage.

L’opulence de Lyon à cette époque, comme sa position sur la route entre le Berry et la Savoie, permettent de privilégier l’hypothèse d’un séjour de Colombe dans cette ville, au moins le temps de répondre à ces commandes.

La famille Molé fréquentait sans doute le grand carrefour commercial qu’était alors la ville de Lyon. Après Paris et Tours, Lyon constituait la troisième capitale du pays, grâce à son intense activité commerciale et à sa situation géographique privilégiée sur la route de l’Italie.

Deux autres manuscrits ont été ainsi commandés par l’un des membres de la famille Molé à Lyon.

…vers 1485

Nous savons grâce à des documents datés de 1485, que Colombe achevait alors les Très Riches Heures de Jean de Berry à la demande du duc de Savoie. Il a ensuite utilisé certains motifs de ce prestigieux manuscrit dans celui des Heures Molé, ce qui nous permet de le dater autour de 1485 également.

decor