La commande artistique

Selon une pratique fréquente à cette époque, les riches marchands de Troyes imitaient le bon goût de grands seigneurs.

Colombe était à la tête d’un atelier réputé. Il travaillait pour la reine de France, Charlotte de Savoie, épouse de Louis XI, et pour son neveu Charles Ier, duc de Savoie. Des membres de l’entourage de Louis XI figuraient également parmi les meilleurs clients de Colombe.

Il en est ainsi de Louis de Laval. Proche conseiller de Louis XI, Laval fut nommé gouverneur de Champagne de 1465 à 1472. Il est connu pour sa passion des beaux livres et ses commandes à Colombe.


Une autre famille troyenne, celle des Le Peley, proches parents des Molé, s’adressa également à l’atelier de Colombe pour au moins deux manuscrits.

L’imitation des classes supérieures et l’importance des relations familiales montrent la manière dont fonctionnait la commande artistique. Les manuscrits de luxe, comme les tapisseries ou les vitraux offerts à diverses églises, agissaient comme des marqueurs sociaux, chargés de distinguer les élites du commun. C’est pourquoi les armoiries sont souvent présentes avec ostentation.

decor