Saut vers haut de page

Toulouse Renaissance

Parcours muséographique

Toulouse fut à la Renaissance une ville riche et puissante. Elle s'épanouit dans la revendication d'un passé hors du commun : celui de la Palladia Tolosa, cité placée sous la protection de la déesse grecque des arts et de la sagesse, Pallas Athéna.

Le goût pour l'Antique, alors si apprécié, s'exprima dans une architecture d'exception. Mais il fleurit aussi dans les domaines  de la peinture, de la sculpture et de leurs déclinaisons, l'enluminure, la tapisserie, les vitraux, l'orfèvrerie, la fonte et la menuiserie. Cet essor, qui accompagna celui d'un humanisme savant, fit de la capitale du Languedoc un foyer rayonnant.

Les troubles religieux et politiques qui  obscurcirent la seconde moitié du XVIe siècle ne démentirent pas ce dynamisme.  Cette primauté fut confirmée lorsque Henri de Navarre conquit la France et devint Henri IV. Ainsi, durant plus d'un siècle, de ses manifestations précoces des années 1490 à ses derniers élans des années 1610-1620, l'art renaissant triompha dans Toulouse.


Saut vers haut de page

Parcours muséographique


Saut vers haut de page

Autour de l'exposition

Pas de RDV de ce type programmé pour le moment

Saut vers haut de page