Saut vers haut de page

Les Grands rendez-vous

Les rendez-vous aux jardins

Juin 2018

Vue du cloître et du clocher. Photo Daniel Martin
© Vue du cloître et du clocher. Photo Daniel Martin

Les « Rendez-vous aux jardins » mettent à l'honneur les jardins partout en France. Ils sont organisés par le ministère de la Culture et de la Communication (direction générale des patrimoines et directions régionales des affaires culturelles), le Centre des monuments nationaux en collaboration avec le Comité des parcs et jardins de France, la Demeure Historique, les Vieilles maisons Françaises.



Ce sont plus de 2000 jardins dont 400 à titre exceptionnel qui ouvrent alors leur porte dans toute la France au début du mois de juin. C'est l'occasion d'animations spécifiques : ateliers, visites guidées, expositions…

Accès

  • Accès libre et gratuit pour les scolaires vendredi 1er juin.
  • Accès libre et gratuit pour tous le samedi 2 juin : cloître et jardin.
  • Dimanche 3 juin : gratuité d'accès pour tous à l'ensemble du musée.

 

LES RENDEZ-VOUS AUX JARDINS ET LE FESTIVAL CAHORS JUIN JARDINS

Dans le cadre de la manifestation nationale des Rendez-vous aux jardins, le musée convie cette année le festival Cahors Juin Jardins.
 
Festival incontournable créé en 2006, Cahors Juin Jardins invite la création contemporaine dans les jardins et développe des projets citoyens en lien avec l'art, le jardin et le paysage. Pour sa 13e édition, le festival propose aux intervenants, la thématique Demain se rêve (la tentation des forêts).
Pinnaculum d'Anaïs Lelièvre dans le jardin du musée
À Toulouse, Cahors Juin Jardins intervient dans le jardin du cloître en proposant le travail de l'artiste Anaïs Lelièvre. Entre dessin et installation, Anaïs Lelièvre développe une production polymorphe, tant organique que contextuelle, qui cherche à transcrire des processus de croissance et de métamorphose. Son intervention dans le jardin du cloître fait notamment écho à cette phrase de Châteaubriand : "Les hommes ont pris dans les forêts la première idée de l'architecture". Une multitude de volumes, empruntés aux formes des pinacles qui dominent le cloître, sont créés à partir du dessin agrandi de végétal. Tels des cristaux, ils sortent de terre pour ouvrir à de multiples interprétations quant à leur destination.
 
Plus d'informations sur le festival : http://cahorsjuinjardins.blogspot.fr/ 
 
 

 

 


Saut vers haut de page
Saut vers haut de page