Saut vers haut de page

Toutes nos actus

Chantier des collections

LES ŒUVRES SOUS TOUTES LES COUTURES

Salon blanc, chantier des collections
© Daniel Martin

 

Le chantier opéré sur les verrières est l'occasion d'engager un travail de fond sur les collections abritées dans les salons. Il permet ainsi d'étudier les œuvres et d'en dresser l'état sanitaire, c'est ce que l'on appelle "le chantier des collections".

 

 

 

En préambule aux travaux sur les verrières, l'ensemble des peintures a été décroché, une équipe de restaurateurs a ensuite établi pour chaque œuvre un constat d'état élaboré.

Les œuvres placées en hauteur ne sont pas observables habituellement, les décrocher offre une possibilité unique de les regarder de près ! Le constat d'état alimente une fiche de renseignement enregistrée sur la base de données des œuvres du musée. Chaque œuvre est dépoussiérée et des refixages d'urgence sont parfois réalisés. 

 
 
Ce chantier a permis de découvrir l'état de grande fragilité de La Folie de Titania de Paul-Léon Gervais (1889). Ce tableau monumental s'est révélé en état de soulèvement généralisé. La construction d'un pont roulant a été nécessaire pour que la restauratrice puisse travailler au-dessus de l'œuvre immense. Il était important, après nettoyage, d'analyser la composition de ses pigments – particulièrement fragiles dans le cas de Gervais – et de redonner une planéité à l'ensemble avant de retoucher les lacunes. Cette œuvre chatoyante et délicieusement kitsch sera à voir au salon rouge après réouverture. 
 

Saut vers haut de page