Saut vers haut de page

Toutes nos actus

AVRIL DES ETUDIANTS, NE PERDEZ PAS LE FIL !

#avriletudiant

Le Massage. Scène de hammam, 1883. E. Debat-Ponsan. Musée des Augustins. Photo D. MArtin
© Musée des Augustins. Photo D. MArtin

Au mois d'avril, le musée des Augustins aime encore plus les étudiants ! Des rencontres et des événements gratuits ou à tarif préférentiel pour découvrir le musée autrement.

LES VISITES-CONVERSATIONS

A destination des étudiants de toutes disciplines, ces visites animées par des étudiants en art  invitent à la découverte du musée sous un autre angle.

 

Mercredi 2 avril, 19h
Coup de projecteur sur les arts déco !
Découvrez les arts décoratifs sous toutes leurs facettes !
De l'accessoire au premier rôle, les arts déco sont au premier plan des œuvres du musée des Augustins avec la visite d'Emma.  

Mercredi 16 avril, 19h
L'éternité gravée dans la pierre

L'art du souvenir au Moyen Âge se grave sous la forme d'épitaphes. Rémi vous accompagne et déchiffre à vos côtés les symboles et les mots relatant la vie des hommes et des femmes d'autrefois.

Mercredi 23 avril, 19h
1,2,3, rideau : théâtre au musée !

Mise en scène dans les salons de peinture ! Olivia lève le rideau sur les collections du musée et vous propose un dialogue entre beaux-arts et théâtre.

L'OEUVRE DU MOIS

Jeudi 3 avril, 12h30
La Valse (1902) d'Abel-Truchet.

Un tableau présenté par Axel Hémery, directeur du musée.
Abel-Truchet (1857-1918), peintre bien oublié de nos jours, fut un chroniqueur de la vie parisienne au tournant du siècle. La Valse, datée de 1902 et récemment restaurée, montre la manière dont les artistes s'approprient le style et les sujets popularisés par les impressionnistes. Le tableau se veut ainsi un instantané de vie où les classes sociales se mêlent le temps d'une valse dans une salle richement éclairée.
Initiez-vous ou perfectionnez-vous en histoire de l'art à travers les collections du musée. Les conservateurs présentent, en salle et pendant une heure, l'étude approfondie d'une œuvre dans son contexte historique et artistique ou une thématique de l'histoire de l'art.


LA NOCTURNE ÉTUDIANTE

Jeudi 3 avril, 20h et 21h30
Des étudiants en art se mettent en scène le temps d'une soirée pour une approche théâtrale  inspirée des œuvres des salons de peintures.
Le moine Rémi demande aux visiteurs de l'accompagner dans les salons. Au gré de ses rencontres avec d'autres personnages, Cléopâtre, Médée, un professeur et son élève, etc, il avancera dans sa propre quête d'identité.

 

PRESENTATION DU LIVRE « MANET, UNE REVOLUTION SYMBOLIQUE » DE BOURDIEU

Mardi 8 avril, 18h30
Rencontre autour du livre de Pierre Bourdieu Manet, une Révolution Symbolique. Cours au Collège de France (1998 – 2000).
Axel Hémery, directeur du musée, présentera l'œuvre de Manet, Marguerite de Conflans, exposée au musée des Augustins et Patrick Champagne, sociologue et éditeur, présentera le livre Manet, une Révolution Symbolique (Seuil coll. Raison d'Agir)
Soirée proposée par l' IEP de Toulouse, le Musée des Augustins, la Librairie Ombres Blanches et l'association Happiculture.

VISITE-CONVERSATION & COURS DE MODÈLE VIVANT

Mercredi 9 avril, 19h30
* 19h30 : Visite-conversation réservée aux étudiants Histoires de corps
Héloïse vous présente au travers de la représentation de l'altération des corps dans l'art les divers jugements esthétiques et sociaux du Moyen Âge au XXe siècle.
* 20h30 :  Cours de modèle vivant (ouvert à tous) dans l'église du musée.  Par Jean-Philipe Escaffre


ENTRE EN SCÈNE ! ACTE 2

Jeudi 10 avril, 19h
Théâtre dis-lo-qué (visite-déambulation)

La création 2014 de Répliques s'intitule Théâtre dis-lo-qué : le spectacle n'est pas d'un seul tenant dans un même lieu mais conçu pour se produire, se re-produire dans tous types d'endroits où l'architecture le permet, sur le campus ou en ville ou encore dans d'autres lieux à inventer, à désirer en accord avec les personnes qui les habitent ou y travaillent. Cette formule permet une grande souplesse dans la fabrication mais surtout elle est une belle occasion de visiter des textes très différents, poétiques, dramatiques, etc. : pour des acteurs qui ont envie de dire ou de crier, de susurrer ou de murmurer, d'adresser des mots à tout le monde, dans des lieux improbables, des situations impromptues... Le projet, à l'occasion d'Entre en scène !, donne lieu à un parcours parmi  les œuvres et les espaces du Musée des Augustins.

www.univ-toulouse.fr/entre-en-scene
Réservation obligatoire : 05 61 14 58 46


RENCONTRE AVEC LES RESTAURATEURS

Jeudi 17 avril, 18h30
Retable de l'histoire de saint Jean- Baptiste (peinture, XVIe s.)

L'Histoire de saint Jean-Baptiste est un triptyque de style anversois vers 1530, présent depuis l'Ancien Régime à Toulouse dans la Grande Salle du Parlement, devenu après de nombreuses transformations l'actuel palais de justice. Le panneau central représente le baptême du Christ et, en arrière plan, la prédication de saint Jean-Baptiste. Les volets extérieurs ont été repeints à une période indéterminée, par-dessus une composition faite d'inscriptions datée de 1559 tandis que les volets intérieurs sont contemporains du panneau central.   Le dernier enjeu de la restauration, presque parvenue à son terme, consiste à dérestaurer le motif moderne pour retrouver l'inscription, à la fois satisfaisante d'un point de vue esthétique et riche d'informations sur l'histoire de l'oeuvre. Dans ce triptyque, le paysage joue un rôle primordial dans la grande tradition de Patinir, l'un des inventeurs du paysage nordique. On ignore si ce tableau a été peint à Toulouse par un des nombreux peintres du nord présents dans cette ville et connus par des documents d'archives ou s'il a été commandé aux Pays-Bas.
Présenté par Florence Meyerfeld, restauratrice et Axel Hémery, directeur du musée.
 

DA VINCI PARTY

Jeudi 24 avril, 20h

Le public est invité à remonter le temps, pour une visite qui va l'entraîner au cœur d'énigmes autour des œuvres et de l'histoire du musée des Augustins.
Des personnages issus des œuvres resurgissent du passé, en quête d'un savoir que le public doit découvrir. C'est à cette seule condition qu'ils trouveront le repos. Entre histoire et ésotérisme, Da Vinci party est comme une plongée dans un roman, entre enquête et déambulation.


Saut vers haut de page