BENJAMIN-CONSTANT (dit)

Etude pour "L'Entrée d'Urbain II à Toulouse"

Etude pour "L'Entrée d'Urbain II à Toulouse"
Date : 1900 vers
Désignation : tableau
Domaine : Peinture
Matière : Toile
Technique : Peinture à l'huile
Dimensions (cm) : Hauteur : 105 Largeur : 76
Situation : Non exposé
Numéro d'inventaire : 2017 5 1

A l'apogée de sa gloire nationale et internationale, Benjamin-Constant reçoit en 1892 la commande d'un tableau monumental pour la Salle des Illustres du Capitole de Toulouse. A l'instar de Jean-Paul Laurens ou d'Henri Martin, autres gloires locales, le peintre est fier de revenir en triomphateur dans la ville de sa formation. Il va
consacrer à sa composition de nombreuses études afin de trouver la meilleure formule. Le musée possède une première pensée pour un sujet qu'il abandonnera, Raymond IV, comte de Toulouse faisant bénir ses étendards à Saint-Sernin. Il évolue ensuite vers un sujet lié de la même façon à la proclamation de la première croisade, déplaçant le curseur vers Urbain II. Une étude de la tête d'un des porteurs de dais fait également partie des collections du musée. Dans le contexte d'une municipalité radical-socialiste, l'artiste aura du mal à imposer un sujet aussi ouvertement favorable à l'Eglise. Il devra donc faire figurer des ministres et sympathisants parmi les acteurs de la scène pour apaiser les débats. Toutefois, le tableau ne sera accroché à sa place à une des extrémités de la Salle des Illustres que plus de vingt ans après la mort de l'artiste.

Œuvres du même auteur

Saut vers haut de page