VOUET, Aubin

LE SERPENT D'AIRAIN

LE SERPENT D'AIRAIN
Date : 1630 vers
Désignation : tableau
Domaine : Peinture
Matière : Toile
Technique : Peinture à l'huile
Dimensions (cm) : Largeur : 629 Hauteur : 283
Situation : Exposé
Salle : salon blanc
Numéro d'inventaire : 2004 1 300
Premier peintre à la cour du roi Louis XIII, Simon Vouet contribua à faire de Paris l’une des grandes capitales artistiques de l’Europe, grâce à l’appui d’un roi qui était un grand amateur d’art moderne. Avec son pendant L’invention de la vraie croix, cette toile fut commandée pour orner la nef de la chapelle des Pénitents Noirs de Toulouse à son frère Aubin. Dans cette vaste composition, deux groupes s’opposent : à gauche, les enfants d’Israël qui avaient douté de Dieu sont la proie des reptiles ; à droite, Moïse, entouré de suppliants, en pleine lumière, montre de sa baguette le serpent d’airain qu’il vient d’élever au-dessus d’une croix, sur les ordres de Dieu, pour écarter le fléau. Vouet utilise dans cette toile une palette aux coloris frais, soulignée par une lumière claire, qui donne de l’ampleur aux drapés. Les gestes amples et parfois un peu maniérés des personnages, et en particulier des femmes, accompagnent des formes opulentes. Les accents décoratifs de cette toile de grande dimension s’accompagnent du lyrisme baroque qui constitua le grand apport de Vouet à la peinture du XVIIe siècle.

Œuvres du même auteur

Saut vers haut de page