TOURNIER, Nicolas

Saint Paul

Saint Paul
Date : 1630 vers
Désignation : tableau
Domaine : Peinture
Matière : Toile
Technique : Peinture à l'huile
Dimensions (cm) : Largeur : 71 Hauteur : 96
Situation : Non exposé
Numéro d'inventaire : 91 1 1
Parvenu jusqu'à nous dans un état bien plus dégradé que son pendant, "Un soldat", le tableau a été étudié par l'atelier de restauration des musées de Toulouse avant d'être envoyé en restauration au centre de recherche et de restauration des musées de France. La radiographie a révélé l'existence d'une "Adoration des bergers" sous-jacente. En dépit de son état, le tableau est l'une des plus belles demi-figures de l'artiste. Saint Paul y apparaît comme un soldat du christ. Néanmoins, le phylactère qu'il tient et son attitude méditative contredisent toute attitude belliqueuse. Saint Paul était de toute évidence le saint préféré de Tournier. L'approche du peintre n'a rien de spécifiquement protestant, en admettant que cette approche existe. Saint Paul apparaît chez Tournier comme un saint qui étudie et qui médite bien plus que comme l'homme d'action que révèlent la plupart des peintres du XVIIe siècle (conversion de Saül, débarquement à Malte) et que revendiquent les protestants. Saint Paul apparaît chez Tournier dans un rôle qui n'est pas très différent de celui d'un saint Jean l'évangéliste. Le "Soldat" (91 1 2) est donc bien un pendant fonctionnel car les deux tableaux ont les mêmes dimensions et la même échelle et ils ont été conservés depuis longtemps dans la même famille. Toutefois, ce ne sont pas des pendants thématiques. Le "Soldat" résiste à toute tentative d'interprétation autre et prend place sans aucune difficulté aux côtés de son homologue d'une collection particulière parisienne et des Buveurs de Modène. Le "Saint Paul" reste une figure plus isolée dans la production de Tournier. © Musée des Augustins (E. Dupont).

Œuvres du même auteur

Saut vers haut de page