Précédent

Sculptures - XVIIe - XVIIIe

Suivant

HOUDON, Jean-Antoine

Bélisaire

Bélisaire par Jean-Antoine Houdon, 1773
Date : 1773
Désignation : buste
Domaine : Sculpture
Matière : Plâtre
Technique : Modelage
Dimensions (cm) : Largeur : 56,5 Hauteur : 74 Profondeur : 44
Situation : Exposé
Salle : salon blanc
Numéro d'inventaire : 2004 1 208

Jean-Antoine Houdon (1741-1828), élève de Slodtz, prix de Rome en 1761, eut une longue carrière riche en bouleversements politiques et esthétiques. Il fut le portraitiste des grands hommes de son temps (Voltaire, Rousseau, Franklin), plutôt que des personnages de la cour. Son Bélisaire envoyé à l’académie de Toulouse date de 1773. Il s’agit de l’une des premières représentations d’un thème privilégié un peu plus tard par les artistes néoclassiques.
Bélisaire décrit le destin (sujet tiré d’un roman philosophique de Marmontel publié en 1767), d’un vieux général byzantin couvert de gloire puis aveuglé sur l’ordre de l’empereur Justinien. Oublié de tous, face à l’arbitraire du pouvoir, il fut contraint de mendier pour survivre. La comparaison avec le chef-d’œuvre de Peyron exposé dans la même salle est instructive. Sans rechercher aucun effet de pittoresque, Houdon ébauche le portrait réaliste d’un vieil aveugle figé dans une expression de noblesse et de souffrance d’une grande dignité.

Panorama des œuvres

Saut vers haut de page