Précédent

Sculptures romanes

Suivant

Anonyme toulousain

SIRENE SE COIFFANT ENTOUREE D'UN CHASSEUR ET D'UN CENTAURE. LA CHASSE A L'OURS.

SIRENE SE COIFFANT ENTOUREE D'UN CHASSEUR ET D'UN CENTAURE. LA CHASSE A L'OURS.
Date : 1151-1200
Désignation : chapiteau de colonnes jumelles
Domaine : Sculpture
Matière : Pierre
Technique : Bas-relief
Dimensions (cm) : Largeur : 52 Hauteur : 29 Profondeur : 31
Situation : Exposé
Salle : salle romane
Numéro d'inventaire : ME 178

La Daurade - Quatrième Groupe

Sur ce chapiteau éclate la virtuosité des sculpteurs romans toulousains dans l'art des rinceaux habités et de la miniaturisation. Comme le chapiteau de L’Histoire de Job où l’on remarque les mêmes caractéristiques, ce chapiteau appartient au quatrième ensemble composé de sculptures non localisées au sein du monastère de la Daurade. L’ours comme la sirène étaient alors considérés comme des animaux démoniaques. Désormais convaincu d’être paresseux et pervers, l’ours cédait sa place de roi des animaux pour être supplanté par le lion. Être hybride et féminin (double malédiction !), la sirène (sirène-oiseau ou sirène-serpent) issue des bestiaires antiques était aussi très fréquemment représentée dans notre région.

Panorama des œuvres