Le couvent Le couvent

Edification du cloître

Le cloître des Augustins. Dessin d'après nature par Ch. Mercereau, Toulouse, musée Paul-Dupuy.
© Le cloître des Augustins. Dessin d'après nature par Ch. Mercereau, Toulouse, musée Paul-Dupuy.Photo musée Paul-Dupuy, Toulouse

En 1341, les travaux de la salle capitulaire et de la galerie du cloître la bordant étaient déjà suffisamment avancés pour accueillir une réunion générale de l'ordre.

L'édification des trois autres galeries du grand cloître (321 m2) commença en 1396. Le cloître fut constitué de 176 colonnes jumelées en marbre, surmontées de chapiteaux sculptés.
A la fin du XIVe siècle, l'aile est abritait la sacristie, la chapelle Notre-Dame de Pitié et la salle capitulaire (aujourd'hui salles de sculptures gothiques).
Dans l'aile sud du cloître (remplacée aujourd'hui par le jardin rue de Metz) étaient installées l'école, l'officine de l'apothicaire et la boutique de tonsures. L'aile ouest comprenait quant à elle un grand réfectoire, la cuisine, le bûcher et le cellier.
L'incendie de Toulouse en 1463 endommagea gravement les toits de certains bâtiments. Il mit un frein à la construction qui ne reprit qu'à partir de 1495.