Saut vers haut de page

Fenêtres sur cours

Les représentations de cours

Santiago Rusiñol, El pati blau, 1913. Museu Nacional d'Art de Catalunya, Barcelone
© Santiago Rusiñol, El pati blau, 1913. Museu Nacional d'Art de Catalunya, Barcelone

Le musée des Augustins, musée des beaux-arts de Toulouse, ancien couvent construit autour d'un grand cloître gothique et d'un petit cloître Renaissance est le lieu idéal pour accueillir cette méditation sur la poétique d'un genre. Ses collections contiennent plusieurs tableaux des XIXe et XXe siècles représentant les espaces de cours intérieures réelles ou imaginaires.

 

La thématique est illustrée avec des tableaux du XVIème au XXème siècle sans exclusivité d'école ou de mouvement artistique. Certaines périodes bénéficieront d'un éclairage particulier : le XVIIe siècle nordique pour les cours de tavernes, de maisons ou de palais fantasmagoriques ; les peintres d'architecture italiens du XVIIIe siècle ; le XIXe siècle français pour les cloître reconstitués à la troubadour ou laissés à l'état de ruines, le goût néo-grec et ses atriums, les réalismes et leur regard chirurgical porté sur la misère urbaine ; l'orientalisme avec son appétence pour les patios ainsi que l'impressionnisme dans sa captation du plein air ; le XXe siècle enfin avec des visions décalées ou poétiques de ce lieu de toutes les mélancolies.

Il s'agit de la toute première exposition consacrée à ce thème, point de vue original sur les peintures de paysage et d'architecture.
L'hétérogénéité des motifs, des styles artistiques, des époques et des peintres a conduit à proposer un parcours de l'exposition qui évoque alternativement les types de lieux et les fonctions.

Saut vers haut de page

Autour de l'expo

Pas de RDV de ce type programmé pour le moment

Saut vers haut de page