Saut vers haut de page

Venir au musée

Livre d'or

Maître de Rieux, Saint Antoine de Padoue (détail), 1333-1344. Photo Daniel Martin
© Maître de Rieux, Saint Antoine de Padoue (détail), 1333-1344. Photo Daniel Martin

Si vous souhaitez laisser un commentaire sur le musée, ses expositions, ses activités, son site web... vous avez à votre disposition le livre d'or.

Celui-ci fait l'objet d'une modération par les équipes du musée, avant publication.

Nb : ce livre d'or n'est pas destiné à recevoir des questions. Vous avez un formulaire de contact à cet effet.


Ecrire un message

Vos cordonnées

Votre message

*Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.
Votre courriel ne sera pas affiché sur le site, il nous permet de vous informer de la publication de votre message.

Derniers messages

Résultats 1 à 2 sur 5
REDON Axelle - Toulouse - France - le 17 / janvier / 2017
Bonjour, J'ai parcouru Fenêtres sur Cour hier et j'avoue avoir été déçue par rapport aux 2 précédentes. Mais je suis devenue exigeante car vous êtes le seul musée à proposer des événements d'ampleur quasi nationale. Je n'ai donc pas été enchantée par les peintures mais je salue malgré tout le travail de collection effectué, le sujet n'étant pas aisé. Je déplore la médiocrité de l'agencement de certaines toiles, notamment les 3 grandes dans un espace très réduit, dans lequel on manque de recul. L'éclairage laisse quant à lui aussi à désirer, tellement il faut jongler, reculer, attendre son tour, se mettre de biais pour profiter pleinement de certaines œuvres et éviter l'éblouissement. J'en rajouterai une couche, si je puis dire, sur un des ateliers que j'ai trouvé assez bruyant (rouleaux ou cylindres). Quand aux casques, je n'ai pas compris comment me positionner pour profiter de l'animation sonore (je suis malentendante). J'aurais aussi apprécié pouvoir laisser mon manteau au vestiaire. Mais il n'y en a pas je crois. Bonne fêtes de fin d'année, A. Redon
Gabriel Kilchör - Toulouse - France - le 1 / juin / 2016
Merci pour cette Nuit des Musées 2016, c'était splendide ! Une première pour moi et cette expérience m'a fait envie de revenir découvrir les collections avec un peu plus de calme !
Saut vers haut de page