Saut vers haut de page

archives

16 novembre 2013 - 16 février 2014

Trésors enluminés - Le parcours

Parcours de l'exposition

Près de quatre-vingt ouvrages ou feuillets de manuscrits, provenant des collections de plus de vingt prêteurs sont présentés au fil d'un parcours centré sur les usages du livre et leurs lecteurs, ce qui permet d'explorer bien des facettes des manuscrits : leurs provenances, leurs destinations, leurs contenus mais aussi leurs décors.

Une approche purement stylistique n'était pas pertinente ici. En effet, notre inventaire, fondé sur les œuvres conservées dans les deux régions retenues, ne permet pas de proposer un panorama complet de l'art de l'enluminure, de son apparition à nos jours. Voici le parcours proposé :

I – DES LIVRES POUR CROIRE

Les trois grandes religions monothéistes sont des religions du livre en ce sens qu'elles reposent sur la foi en un texte révélé par des prophètes puis transcrit, dont le contenu est immuable.

Dans cette section sont proposés deux parties, l'une consacrée au  texte sacré et à son étude : des livres pour les clercs. L'autre présente un groupe de Coran.

Feuillet d'un Coran - Espagne ou Afrique du Nord - XIIIe ou XIVe siècle - Fiheac - musée Champollion
Feuillet d'un Coran
Espagne ou Afrique du Nord, XIIIe ou XIVe siècle
© Figeac, musée Champollion

II – DES LIVRES POUR CÉLÉBRER LE CULTE CHRÉTIEN

Pour célébrer le culte, des livres aux usages de plus en plus spécifiques se sont multipliés. Ces ouvrages sont utilisés pour célébrer les offices religieux tout au long de la journée. Ils varient selon la position de leur utilisateur (prêtre, évêque, chantre…) et le type de célébration concerné. Les livres s'adaptent à leurs usages.

Dans cette section sont proposés deux parties, l'une consacrée aux  fastes de la liturgie chrétienne avec des manuscrits aux usages diversifiés. L'autre présente deux groupes exceptionnels d'antiphonaires toulousains.


Antiphonaire de Lévis-Mirepoix, vers 1534
Feuillet : L'Adoration des Mages.
© Toulouse, musée des Augustins. Photo STC Mairie de Toulouse

 

III – DES LIVRES POUR ÉTUDIER ET SE DIVERTIR

Le développement des universités et du nombre de lecteurs en général, a entraîné une profonde évolution dans la production et le commerce des livres. Désormais exécutés dans des ateliers laïcs pour le compte de libraires, les manuscrits destinés aux étudiants et à leurs professeurs sont plus nombreux et moins chers.

IV – DES LIVRES POUR AFFIRMER SON DROIT ET SON IDENTITÉ

Au Moyen Âge, une mosaïque de droits cohabite.
Dans cette section de l'exposition, les documents présentés illustrent plusieurs de ces droits : l'Affirmation individuelle et familiale, l'Identité communale et le droit civil, le Droit du seigneur, le Droit de l'Eglise ou droit canon et le Droit du prince.

Livre ferrat de Cordes - De1273 à 1922 © Mairie de Cordes-sur-Ciel. Photo Charlotte Riou
Livre ferrat de Cordes
De1273 à 1922
© Mairie de Cordes-sur-Ciel. Photo Charlotte Riou

V – DES LIVRES POUR PRIER ET DEMANDER PROTECTION

La manière dont chaque peuple s'adresse à son ou à ses dieux peut prendre des formes très diverses selon les cultures et les religions concernées. Une constante toutefois, ce besoin des hommes de s'adresser directement au maître de leur univers ou à ses intermédiaires, afin d'en obtenir bienfaits et protection.

Diptyque : Crucifixion et Christ en Majesté - Catalogne ou Roussillon-Vallespir, vers 1400-1410 © Ille-sur-Tet - musée d'art sacré. Photo Charlotte Riou

Diptyque : Crucifixion et Christ en Majesté
Catalogne ou Roussillon-Vallespir, vers 1400-1410
© Ille-sur-Tet, musée d'art sacré. Photo Charlotte Riou

 


Saut vers haut de page

Autour de l'exposition

Pas de RDV de ce type programmé pour le moment

Saut vers haut de page