Saut vers haut de page

sculptures - XIXème -début XXème s.

Sculpture romantique

Antoine Augustin PREAULT Vitellius, 3ème quart du XIXe s. bronze, Inv. 2004 1 126
© Antoine Augustin PREAULT Vitellius, 3ème quart du XIXe s. bronze, Inv. 2004 1 126

 

Un bel ensemble de sculptures romantiques


Dès le tout début du XIXe siècle, en rupture avec les règles trop contraignantes de l'art néoclassique encore à l'honneur, les artistes cherchèrent à exprimer des états d'âme, des sentiments considérés jusque-là comme indignes d'intérêt : les passions, le rêve, la folie…

L'histoire nationale en pleine constitution et la littérature, toujours, fournirent également un grand nombre de sujets.
Le mouvement romantique fut de courte durée et les œuvres sont rares, encore plus en matière de sculpture. Si la peinture romantique s'imposa avec Géricault dès 1819, il fallut attendre la décennie 1830-1840 pour voir naître les chefs-d'œuvre de la sculpture romantique à la suite du Roland furieux de Jehan Duseigneur.
Le musée des Augustins possède un bel ensemble de sculptures romantiques, exemplaire des recherches de la période.


 
 


Saut vers haut de page