Saut vers haut de page

Peintures

XVIIe siècle - Flandres et Hollande

BOSSCHAERT Thomas (dit) (Bergen-op-Zoom, 1614 - Anvers, 1654), Le Martyre de saint Jacques, entre 1637 et 1654. Inv. 2004 1 67. Photo Daniel Martin
© BOSSCHAERT Thomas (dit) (Bergen-op-Zoom, 1614 - Anvers, 1654), Le Martyre de saint Jacques, entre 1637 et 1654. Inv. 2004 1 67. Photo Daniel Martin


A la différence de bien des collections européennes riches en petits tableaux de cabinet du Siècle d'or hollandais, le musée s'enorgueillit d'une série plus remarquable de tableaux flamands du XVIIème siècle autour de Rubens.

Le grand maître anversois est représenté par une œuvre exceptionnelle, Le Christ en croix entouré des deux larrons. Ce panneau monumental présente les qualités de ses esquisses peintes. Rubens semble l'avoir gardé par devers lui de son vivant alors qu'il était couvert de commandes.
Son élève Crayer a peint avec Job raillé par sa femme une interprétation d'une composition de Rubens aujourd'hui perdue. Parmi les élèves du maître, on peut citer des tableaux de Van Dyck et Willeboirts-Boschaert. La veine caravagesque des peintres nordiques est représentée par les Flamands Jan Janssens et Wautier ainsi que le Hollandais actif en Italie Stom.

 

 

Mathias STOMER (Amersfoort, 1600 vers - Sicile, 1650 après), Adoration des mages, avant 1640. Inv. 2004 1 74. Photo Daniel Martin
Mathias STOM,
L'Adoration des mages
Avant 1640, huile sur toile, inv. 2004 1 74.
Photo Daniel Martin.


L'école de Liège, influencée d'égale manière par les Flamands et les Français, est présente avec la spectaculaire Conversion de saint Paul de Bertholet Flémal peinte pour le maître-autel de la cathédrale de Liège. Les différentes spécialités du Siècle d'or hollandais sont bien représentées dans la collection : le paysage avec Van der Croos et Van Goyen, la nature morte avec Van Aelst, le genre singulier du sous-bois avec Marseus van Schrieck, la peinture animalière avec Verbeeck, la peinture d'histoire avec De Poorter.
 


Saut vers haut de page