Saut vers haut de page

Exposition en cours

Sections 1 et 2

Pietro Bellotti (Volciano, 1625-Gargnano del Garda, 1700), Un vieux chanteur, H.s.t. ; H. 0,72 ; L. 0,54. Courtesy galerie Canesso, Paris
© Pietro Bellotti (Volciano, 1625-Gargnano del Garda, 1700), Un vieux chanteur, H.s.t. ; H. 0,72 ; L. 0,54. Courtesy galerie Canesso, Paris

Jeux de regards et Musiciens.

Section 1 - Jeux de regards

Pour un peintre désireux de capter l'âme humaine, le regard est primordial. Pour sa part, le portraitiste chargé de répondre à une commande et d'insister sur la ressemblance risque d'édulcorer l'intensité du regard afin de respecter les conventions. De son côté, le peintre de figures de fantaisie ne se soucie pas de ces règles. Il cherche à représenter la personnalité avant tout parce qu'il n'est pas jugé sur le résultat par le modèle.

La section intitulée Jeux de regards est présentée de manière chronologique, contrairement aux suivantes, pour que le visiteur puisse suivre l'évolution entre le début du XVIe et la fin du XVIIIe siècle de ce type de représentation où les personnages semblent conscients de la présence du spectateur et le sollicitent activement. 

Ces personnages tels des acteurs s'adressent au public avec séduction, agressivité, aplomb ou humilité. Gageons que vous n'oublierez pas leurs regards.


 


Section 2 - Les musiciens

La représentation de la musique tient une place importante dans l'histoire des figures de fantaisie, notamment à partir de Caravage et de ses suiveurs. Elle ouvre un espace propice à l'imagination et offre la possibilité d'expérimenter une grande variété de styles et de nuances.

Les peintres penchent parfois vers la représentation idéale du musicien. Certains présentent des figures où le musicien délaisse son instrument pour se perdre dans une rêverie mélancolique comme chez Mercier. D'autres cherchent la complicité du spectateur, comme chez Maggiotto.

Le thème peut au contraire être l'occasion de réaliser des études rapprochées de musiciens solistes. Dans ces portraits d'artistes professionnels, les tableaux sont émaillés de détails réalistes. Les notes de la partition chez Bellotti ou le gonflement des joues chez Strozzi, confèrent un effet de réel aux compositions.

Dans tous les cas, la posture du musicien offre dans chacune de ses variations une lecture directe de son état d'esprit, qu'il soit conscient de son public ou absorbé dans son art. Entre la représentation de la performance musicale tournée vers l'extérieur ou celle du repli sur soi, les figures de fantaisie  permettent de capturer les effets poétiques et émotifs de la musique tout autant que la réalité physique du jeu des musiciens.


Saut vers haut de page

Autour de l'exposition

2 octobre 2016

Visite atelier

Autour du Printemps de septembre Passer à l'acte Cet atelier de pratique s’appuie sur une sélection...
2 octobre 2016

L'atelier des familles

Autour du Printemps de septembre Dans les salles du musée, de nombreuses activités sont l’occasion de...
5 octobre 2016

Visite atelier (adultes)

Autour du Printemps de septembre Passer à l'acte Cet atelier de pratique s’appuie sur une sélection...
8 octobre 2016

Les p'tits artistes 4-6 ans

Autour du Printemps de septembre (peinture) Les p'tits artistes découvrent les oeuvres contemporaines issues...
8 octobre 2016

Visite atelier

Autour du Printemps de septembre Passer à l'acte Cet atelier de pratique s’appuie sur une sélection...
Saut vers haut de page