Saut vers haut de page

Expositions - Archives

Expositions - archives

Nicolas Tournier (1590-1639)

Affiche de l'exposition '
© Affiche de l'exposition '"Nicolas Tournier (1590-1639)"

Du 29 mars 2001 au 1er juillet 2001

Avec Nicolas Tournier, Toulouse rend hommage à l'un des acteurs du mouvement caravagesque européen ainsi qu'à l'un de ses grands artistes. A Caravage, Tournier a emprunté un sens de la grandeur, une vraie monumentalité et une lumière qui révèle et dissimule les formes à volonté.

De son côté, il a apporté une distinction et une retenue spécifiquement françaises ainsi que la poésie d'un univers suspendu et intemporel. Peintre d'une émotion discrète, Tournier a traité avec la même intensité des scènes de concert, de banquet et de jeu et des épisodes religieux. Après une période de formation, sans doute dès 1619, Tournier évolue dans le milieu des artistes français à Rome jusqu'en 1626. La deuxième partie de sa vie se déroule en Languedoc, entre Narbonne, Montpellier et Toulouse, où il meurt en 1639.

Aucun peintre caravagesque français n'a fait l'objet récemment d'une exposition monographique, si l'on excepte Georges de La Tour. Le musée des Augustins, où est conservé le plus bel ensemble d'œuvres de l'artiste, se devait de présenter cette exposition. A de rares exceptions près, la totalité des œuvres sûres de l'artiste a pu être réunie et confrontée à quelques tableaux d'attribution plus incertaine. L'exposition rassemble une quarantaine de tableaux venant des Etats-Unis, d'Italie, d'Allemagne, d'Angleterre, d'Espagne, de Belgique, de Pologne et de France. Elle a été précédée d'un intense travail scientifique. Six tableaux ont été restaurés pour l'occasion. Des photographies scientifiques ont permis de découvrir des éléments nouveaux sur la technique de l'artiste et mis en évidence des compositions sous-jacentes. Un tableau disparu a également été redécouvert. L'image de Tournier présentée au public est donc neuve et originale.











 


Saut vers haut de page