Saut vers haut de page

Expositions - Archives

Le Nord en lumières

La peinture flamande et hollandaise au musée des Augustins

Affiche de l'exposition
© Affiche de l'exposition "Le Nord en lumières"

Du 18 décembre 2004 au 9 mai 2005

Lorsque le musée de Toulouse fut créé en 1793, il fut essentiellement alimenté par les saisies révolutionnaires dans les églises et chez les particuliers. Parmi les collections aristocratiques confisquées, celle de l'évêque de Montauban, Le Tonnelier de Breteuil, était particulièrement riche en petits tableaux nordiques. Ce fut la base de la collection.
 

A la suite des campagnes napoléoniennes, de nombreuses œuvres ont été envoyées au Louvre puis réparties dans les quinze premiers musées en région, dont Toulouse faisait partie. Notre musée reçut ainsi en 1803, 1805 et 1812 la plupart de ses grands tableaux baroques flamands.

Le troisième apport important fut constitué par le legs Maury en 1892. Ce commerçant toulousain, ayant fait fortune en Californie, avait assemblé une collection de tableaux rares de petits maîtres.

Si l'on ajoute quelques achats aux XIXe et au XXe siècles et quelques dépôts du Louvre, on obtient une collection peu connue, certes lacunaire, mais qui réserve de belles découvertes grâce aux campagnes de restauration effectuées pour cette exposition.

Après avoir étudié les début de la peinture des Pays-bas, l'exposition permet d'appréhender les caractères nationaux des deux écoles flamande et hollandaise. Malgré cette spécificité locale, la peinture du Nord est ouverte sur un contexte international, en particulier l'Italie et la France. La vie de l'atelier, du peintre sera au cœur même de cette exposition.



 


Saut vers haut de page