Saut vers haut de page

Le musée

Le musée aux XXe et XXIe siècles

Entrée actuelle du musée des Augustins - Photo Daniel Martin
© Photo Daniel Martin


Il fallut attendre 1941 pour que de véritables travaux de restauration soient entrepris dans les salles d'exposition. Les salles gothiques furent restaurées. A cette occasion, la chapelle Saint-Gabriel fut restituée à son emplacement d'origine ("Nostre Dame de Grasse" y est présentée).

On ajouta un étage au-dessus de ces salles. Le projet d'une restauration complète de l'église gothique fut adopté : les adjonctions ou modifications du XIXe siècle furent supprimées pour restituer les volumes originels de l'église et des différentes salles. Un jardin sur la rue des Arts fut aménagé, laissant apparaître les fondations des petites chapelles débordantes détruites entre 1805-1828. On rétablit aussi les galeries du grand cloître et la porte médiévale donnant accès au bâtiment Darcy.

Dans les années 1960, on construisit le bâtiment de l'actuelle entrée décoré du portail de la chapelle démolie des Pénitents noirs. Des travaux de réaménagement furent réalisés entre 1975 et 1981, avec la création de mezzanines dans les salons de peinture pour augmenter la surface des salles d'exposition.

En 1981, l'escalier Darcy fut doté de vitraux réalisés par le peintre verrier Henri Guérin. La même année, les orgues de facture allemande classique conçues par Jürgen Ahrend furent placées dans l'église.

Les orgues conçues par Jürgen Ahrend - Photo STC Ville de Toulouse

 

 

 

 

 

 

 



   Les orgues du musée des Augustins

En 1995, le jardin a été réaménagé à partir de plans d'inspiration médiévale. Il est le fruit d'une collaboration entre la conservation du musée et les Espaces verts de la Ville de Toulouse.
Pour des raisons de sécurité, on supprima les mezzanines en 2000, rendant ainsi leur volume d'origine aux salons de peinture.
En 2010, des travaux d'accessibilité ont été engagés par le musée, la première phase de travaux a permis l'accès à une grande partie du rez-de-chaussée au personnes à mobilité réduite. Ils doivent se poursuivre dans les années à venir pour donner une accessibilité totale à ces publics.
 


Saut vers haut de page